[Event] Le voleur de sous-vêtement ! [Introduction]



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

[Event] Le voleur de sous-vêtement ! [Introduction]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Le Passeuravatarprofil +
MessageSujet: [Event] Le voleur de sous-vêtement ! [Introduction] Sam 29 Jan - 16:35

La maison était calme ce jour là. Les sombres rideaux rouges écarlate laissaient passer un peu de lumière du soleil dans ce bâtiment aux allures de manoir gothique. D’aussi loin qu’il s’en souvienne, Ambroise avait toujours eu cette allure mystérieuse. Le passeur, grâce à ses longues ailes d’insecte voletait de ci, de là. Il observait ce qui se passait. Or, ce jour là, il n’y avait rien à voir. Les longs couloirs s’élevaient à perte de vu. Tous plus variés les uns que les autres. Le sol toujours avec son sombre tapis grenat faisait office de chaussons pour les clients ayant perdus leur chaussures dans le feu de l’action. Le petit papillon se cognait quelques fois, entre les murs énormes. Il ne croisait personne. Bizarre. Pourtant, il était midi. Et midi à Ambroise ainsi qu’à minuit c’était l’heure de pointe où de nombreux clients venaient se satisfaire. Mais là aucunes traces de personne. Peut-être en avait-il croisé une ou deux. Il ne savait plus très bien. Mais il se passait quelque chose.

Le Passeur arriva à l’endroit visé. Le bureau du gérant de l’Ambroise. Cependant, ce dernier n’était pas là. Il avait appris que La Pie était parti en vacances quelque part loin d’ici. Peut-être reviendrait-il demain ou un autre jour. En remplacement, c’était le Passeur qui devait prendre ses charges. Bof. Il se posa doucement sur une lettre. Une lettre d’une clef. Ah oui ! Il avait vaguement entendu parler d’un voleur. Un voleur dans l’Ambroise. Ce n’était pas très commun. En plus, celui-là avait la particularité de ne pas voler n’importe quoi. Des sous-vêtements ! Oui ! Parfaitement ! Qui volerait des sous-vêtements ? Le Passeur ne le savait pas. Il en avait certainement une idée. Mais comme il ne se montrait jamais que sous sa forme de papillon, les gens ne le remarquaient pas. Il était posé sur une lettre de plainte d’une clef. La Pie ne sachant quoi faire et les maîtres également ou n’en ayant rien à faire, avaient laissé passé. « Qu’elles se débrouillent ! Ce ne sont pas nos affaires » avait-il entendu dire. Mais la Pie, avant de partir en vacances, avait mis une missive sur le grand tableau des nouvelles de l’entré. « Que tous ceux apte à partir en chasse s’inscrivent sur la feuille ci-dessous ! ». Simple petite phrase annonçant un certain amusement pour certains et quelque chose de grave pour d’autre.

Des messages sur le lieu du délit. Une petite lettre avec, en guise de signature, une petite culotte noire. Original. L’écriture était fine et laissait transparaitre une confiance du voleur évidente. Certaines clefs avaient apposées leur nom en bas de la missive, certains maîtres également !

Le passeur s’envola tranquillement, virevolta encore quelques temps dans les couloirs. Il arriva dans une des chambres des clefs, la porte étant ouverte. Une jeune femme. La plus belle femme de l’Ambroise. Ilana.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://un-monde-a-part.forumactif.org
Ilana Coghanavatarprofil +
MessageSujet: Re: [Event] Le voleur de sous-vêtement ! [Introduction] Dim 30 Jan - 21:12

Ilana était tellement concentrée à ce qu'elle était en train de faire qu'elle ne remarqua pas tout de suite le Passeur qui voletait au-dessus de sa tête. Elle tentait de bricoler quelques systèmes de sécurité pour ses tiroirs, afin de s'assurer de ne plus jamais - ho grand jamais - être volée.
Un jour, Hugo avait eu l'idée de lui ramener un cadenas de l'extérieur d'Ambroise, car il jugeait sage et prévoyant de protéger ses biens dans cette maison où le monde et les passages affluaient. Il était vrai qu'Ilana possédait une multitude de robes et de bijoux, cadeaux de ses nombreux clients pour la plus part amoureux...
Seulement, elle n'avait jamais trouvé d'utilité à un cadenas... Jusqu'à aujourd'hui. Elle s'était grandement trompée.

Dans le tiroir de sa commode en bois de sureau, tous ses sous-vêtements s'étaient volatilisés. Il ne lui restait qu'une ridicule culotte de coton blanc. A côté de cet ultime bout de tissu gisait une carte signée d'un dessin de petite culotte noire, où était écrit : "Merci pour votre aimable donation!"

Le voleur n'avait rien pris d'autres. Il n'en voulait qu'aux sous-vêtements, et Ilana n'était pas la seule victime. Si c'était une blague, elle n'était pas drôle : L'idée même d'une personne s'introduisant dans son intimité la dégoutait au plus au point, si bien que de rage, elle abandonna la pose du cadenas en laissant tomber l'objet au sol.

Œil pour œil, dent pour dent. Il leur cherchait à tous des noises, le voleur? Il allait les trouver !

Ilana passa une robe de chambre aux motifs asiatiques sous le regard du Passeur, et sortit de sa chambre en la fermant à double tour après son passage. Le petit papillon avait l'air de la suivre. Était-il curieux ou la surveillait t-il? Dur de le dire.

Les personnes s'étant inscrites à la chasse au voleur s'étaient donné rendez-vous au bout du couloir, où avaient été installés des sièges et fauteuils cossus.

Ilana était la première. Pas étonnant, elle devait-être un peu à l'avance.
Le visage grave et visiblement agacé, elle se laisse tomber sur le premier fauteuil venu en espérant ne pas attendre longtemps.
Voler des sous-vêtements... Une chasse au voleur... Tout ceci l'ennuyait terriblement. Mais après réflexion, cette aventure était intéressante. Elle allait pouvoir une fois de plus pouvoir embellir son image... Couvrir de soie et d'or cette haine et cette cruauté qui circulaient dans ses veines pour paraitre la plus parfaite et plus attentionnée qui soit...
Au fond, elle s'en amusait... Son don était tout de même tellement remarquable.
Maudire le ciel pour son don de téléportation avait longtemps été sa prérogative... Aujourd'hui elle remerciait à chaque instant le ciel de lui avoir gentiment offert ses capacités infaillibles de manipulation.

Le Passeur la sortit de sa rêverie en se posant sur son nez. Ilana loucha quelques secondes puis souffla doucement pour l'éloigner. Après tout, personne ne savait qui incarnait ce magnifique insecte. Elle n'avait pas confiance.

Des pas se firent entendre dans les escaliers de bois. La jeune clef tourna la tête, curieuse de savoir qui des habitants de cette maison arriverait après elle au point de rendez-vous.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ebony Whiteavatarprofil +
MessageSujet: Re: [Event] Le voleur de sous-vêtement ! [Introduction] Mar 1 Fév - 19:58

Ebony faisait les cents pas dans sa chambre depuis plusieurs bonnes heures, les sourcils froncés, elle grommelait et proférait des menaces à quelqu'un ou quelque chose d'invisible. La jeune femme qui était d'habitude si calme ressemblait à une petite cocotte minute... Qui menaçait d'exploser... Mais qu'est-ce qui la bouleverse tant me diriez-vous?
Et bien, il lui est arrivé quelque chose de terrible... Son corset préféré a disparu... Enfin... Pas réellement disparu, non, il lui avait été volé! Volé par qui? Un fétichiste des sous-vêtements qui sévit depuis quelque temps dans tout l'Ambroise... Aucunes clefs ne sont épargnées... Cependant jamais elle n'aurait cru qu'elle serait la cible de ce malfrat! Il lui avait laissé une carte là où son corset se trouvait. Elle disait: « J'emporte avec moi ce joli corset ainsi que quelques petits dessous, je saurais en prendre soin » en guise de signature, il y avait une espèce de petite culotte noire...

« Il se moque de moi!! » s'écria-t-elle.

Depuis qu'elle avait découvert cette carte elle n'avait cessé de faire les cents pas, pour se calmer les nerfs et pour essayer de réfléchir, un tas de questions lui trottaient dans la tête: Qu'allait-elle faire? Qui pouvait être le voleur? Avait-elle le droit de tuer le criminel? Où pouvait-il bien cacher son butin? Fallait-elle qu'elle prévienne quelqu'un?
Elle fini par s'assoir sur sa chaise... Une chose était sûre! Elle devait attraper le voleur pour récupérer ses affaires! Lorsqu'elle le coincerait, elle lui ferait payer cher son crime... Et s'il arrivait qu'elle le tue... Elle trouverait bien un moyen pour faire passer cela pour un accident...
Enfin traquer le voleur, seule, sachant que l'Ambroise était immense... C'était impossible. Il fallait qu'elle trouve quelqu'un pour l'aider dans sa quête!
La première personne à qui elle pensa était bien entendu monsieur Clive... Oh non, elle n'était pas naïve, ce monstre de flemmardise ne l'aiderait pas bénévolement... Elle avait compris depuis bien longtemps que si elle voulait le forcer à le faire travailler ne serait-ce qu'un peu il fallait qu'elle se montre persuasive... Elle savait qu'il n'allait pas se laisser corrompre par une quelconque offrande. Mais si la carotte ne marchait pas... Le bâton lui devrait fonctionner...
Elle ouvrit le tiroir de son bureau et saisit un crayon et une feuille de papier puis commença à rédiger...

 Monsieur
À l'instant où je vous écrit je me trouve extrêmement gênée... En effet, jamais je n'aurais cru devoir un jour parler avec vous de dessous... Enfin des miens en l'occurrence...
J'ai longuement réfléchis à la manière dont je pourrais présenter les choses... Mais le plus simple est d'aller directement au fait...
Ce matin, lorsque j'ai ouvert les yeux j'ai tout de suite remarqué que quelque chose n'allait pas... Oui, j'étais persuadée qu'on c'était introduit dans ma chambre cette nuit... Je me suis donc mise à chercher frénétiquement si quelque chose n'avait pas disparu dans la pièce... Si le coupable c'était enfuit il avait laissé ma porte entre-ouverte ainsi que la porte de mon armoire grande ouverte.. C'est en fouillant à l'intérieur que j'ai compris qu'à mon tour j'avais été victime d'un acte criminel...
Je ne sais pas si vous avez entendu quelques rumeurs au sujet d'un voleur de sous-vêtements... En tout les cas, plusieurs de mes « collègues » ont été volés...Et cette fois-si, ce malfrat a osé dérober MON corset fétiche... Ainsi que plusieurs de mes dessous... (Il ne m'en reste plus beaucoup d'ailleurs). J'ai donc décidé de me lancer à sa poursuite... Mais je n'y arriverais pas seule... C'est pour cela que je sollicite votre aide...
Avant de prendre une mauvaise décision, sachez que si je ne récupère pas mon corset il y a de forte chance pour que je vous le reproche jusqu'à la fin de votre vie... Mais sachez également que tant que je ne récupèrerais pas mes biens je cesserais mes activités de « secrétaire » et vous serez dans l'obligation de vous en occuper vous même et cela jusqu'à ce que voleur se soit fait attrapé.
Cela peut durer un jour comme une semaine comme un mois ou comme une année... Au vu de la quantité de travail que je dois fournir habituellement et de la paperasse qui commence déjà à s'accumuler sur mon bureau je peux vous garantir que dans une semaine vous vous écroulerez de fatigue...
Laissez-moi vous rappeler également que je peux vous frapper très fortement si cela s'avère nécessaire...
Et enfin que pour le moment je suis votre seule et unique clef et alliée, il serait dommage que vous preniez le risque de me perdre en refusant cette demande tout à fait légitime...
Je compte sur vous 
Ebony White


Ebony relut sa lettre, satisfaite, puis se leva de sa chaise... Bon maintenant qu'elle l'avait écrite il ne restait plus qu'à lui donner. Elle l'a glissa dans une enveloppe, elle écrit sur le devant « à l'intention de Monsieur Clive Borrow ».
Maintenant il fallait réfléchir qui pourrait l'aider également...? Elle croisa les bras et tapota pensivement son bras. Puis soudain elle se tapa le front, elle était stupide! Il suffisait de demander aux victimes de ce voleur ! Au final c'était moins compliqué qu'il n'y paraissait! Elle sourit, il ne lui restait plus qu'à aller demander aux autres de l'aide et à donner la lettre à son maître. Mais avant il valait mieux qu'elle aille se préparer... Elle n'allait tout de même pas sortir en pyjama!

La jeune femme sortit de chez elle au bout d'une heure, fermant bien sa chambre à clef. Elle se dirigea d'abord hâtivement vers le bureau de La Pie, elle voulait commencer la traque au plus vite, mais avant il fallait qu'elle sache si d'autre plaintes avait été déposé à l'encontre de ce fameux voleur... Si c'était le cas elle se rapprocherait des victimes... Elle ne croisa pas grand monde dans le couloir, ni n'entendait beaucoup de bruit, alors que d'habitude ce n'était pourtant pas un endroit calme. Ce qui été embêtant, puisqu'elle ne connaissait pas réellement le chemin pour s'y rendre et de toute façon elle n'aurait jamais pensé qu'elle doive même un jour aller parler au gérant d'elle même... Elle ne le connaissait pas mais elle sentait qu'il valait mieux éviter cet homme … C'est pour cela qu'elle n'avait pas prit le temps de repérer son bureau... Enfin, elle n'avait pourtant pas le choix cette fois-si... Elle déambula une dizaine de minutes dans les couloirs, pris certains escaliers, en descendit d'autres et au final elle n'avait réussi qu'à atteindre le tableau d'affichage à l'entrée... Mais quelque chose attira son intention cependant, une sorte d'annonce qui demandait des volontaires pour aller justement traquer le voleur! Elle sortit la lettre et rajouta un postscriptum:

« Ps: Inscrivez-vous au tableau d'affichage situé à l 'entrée si vous acceptez ma requête... »

Ebony remit la lettre dans son enveloppe puis ajouta son nom en toute hâte sur la liste, retenant le point de rendez-vous et couru littéralement dans les appartement de son Maître, si elle ne connaissait pas le chemin pour aller au bureau elle le connaissait pour se rendre chez lui.
Une fois devant sa porte elle toqua doucement elle entrouvrit la porte avant de laisser tomber l'enveloppe à l'intérieur... Elle ne savait pas s'il était là, elle l'espérait simplement puis se dirigea de nouveau vers le couloir des chambres puisqu'apparemment c'était là-bas qu'elle devait aller si elle voulait participer à cette chasse...
Une fois sur place elle constata qu'une des clefs était déjà présente... Même si elle ne l'avait pas déjà rencontré elle savait qu'il s'agissait d'Ilana... Comment me diriez-vous? Et bien sachez qu'Ebony à de trèèès bon informateur...
Elle la salua et se posa elle aussi sur le fauteuil...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvitéavatarprofil +
MessageSujet: Re: [Event] Le voleur de sous-vêtement ! [Introduction] Mer 2 Fév - 23:17

Alice était assise devant une coiffeuse. Aujourd'hui, elle avait reçu un drôle de mot. Un mot d'une écriture fine et qui était signée d'une petite culotte noire. Étrange, pensait-elle. Aujourd'hui et selon ce mot, on lui aurait volé des sous-vêtements en dentelles. Alice se demandait si elle avait vraiment possédé des sous-vêtements en dentelles... Peut être... Meadow lui en avait sûrement acheté. Elle se leva et se posta devant le miroir en pied qu'elle possédait dans sa chambre. Sa pâleur contrastait avec la veste noire qu'elle portait, celle-ci était bien trop grande pour elle, la jupe d'un rose pâle et recouverte d'un voile de dentelle noir lui arrivait aux milieux des cuisses et son débardeur de la même couleur que sa jupe la rendait plus fragile qu'elle ne l'était déjà. Elle se regarda quelques instants, ne pensant même pas. Sa conscience lui avait fait faux bond depuis quelques minutes déjà. Ce n'est que dix minutes plus tard qu'elle se souvient du pourquoi elle s'était levée. Elle se dirigeait alors d'un pas tellement enjoué qu'elle butait contre son propre pied droit. La chute fut inévitable, mais elle l'amenait à l'endroit où elle devait aller. Elle se trouvait devant sa commode noire. Le tiroir du bas était ouvert, mais était presque vide. Il trônait seulement quelques culottes noires et deux soutien-gorges noirs et rouges. Cela serait sûrement très pratique pour s'habiller... Peut être devait-elle pleurer ? Ou bien être en colère ? Alice ne savait pas, ou plutôt, elle ne savait plus. Un frisson parcourait son corps et Alice ne se souvenait plus. Devait-elle se relever ? Ou rester assise ? Elle optait pour la première réponse. La théière rose le lui avait conseillé, prétextant qu'une si jolie petite fille ne devait pas rester assise à ne rien faire. Un papillon en pain d'épice se posa sur ses cheveux. Une odeur de pain d'épice se diffusait autour d'Alice. Alice se demandait comment elle pourrait aider à retrouver ce voleur. Elle ne voulait pas particulièrement retrouver ses .. soit-disant sous-vêtements, mais elle allait le faire pour Meadow. Il aurait peut-être voulu qu'elle aide les autres clefs. Peut être qu'Annie serait là ? Et Ilana ? Ces noms. Que signifiaient-ils pour elle ? À la seconde où elle les prononçait, elle ne se rappelait déjà plus.

Alice se souvenait soudainement que les personnes qui voulaient participer à cette chasse de voleur de sous-vêtements s'étaient inscrite sur une feuille qu'avait affiché La Pie sur un panneau dans l'entrée. Elle se dirigeait d'un pas lent et monocorde vers l'entrée... se perdant une fois et dû revenir sur ses pas afin de se retrouver devant le panneau. Elle voulait prendre le stylo pour s'y inscrire, mais sa main trembla soudainement quand celle-ci était au niveau de la feuille. Elle stoppait son geste, sa tête lui faisait mal. Elle laissa tomber le stylo par terre, tomba à genoux et attrapa, d'un geste maladroit et parcouru de spasme, ses pilules multicolores dans la poche de sa veste. Elle ouvrit avec beaucoup de difficultés la boîte qui contenait les précieuses pilules, en attrapait trois et les avala d'un coup. Alice serrait la boîte contre elle, son esprit revenait petit à petit. Ses spasmes venaient de cesser et elle tentait déjà se relever. Grâce au tableau, elle y arriva. Elle remarquait alors qu'elle n'avait pas ramassé le stylo, elle se penchait alors afin de l'attraper et eut un vertige. Deux nouvelles pilules se trouvaient maintenant au fond de son estomac, rejoignant les trois autres. Elle attrapait le stylo et inscrivit aussi habilement qu'elle le put son nom à la suite des autres. Son esprit, soudainement vif, peut être même un peu trop, l'informait d'un bout de papier, qui semblait important, à sa droite. Les autres personnes qui s'étaient inscrite à cette chasse au voleur de sous-vêtements se donnaient rendez-vous afin de discuter de l'organisation. Alice réfléchissait, ou plutôt rêvait, depuis cinq bonnes minutes avant de se dire qu'elle devrait peut-être y aller... Oui c'était sûrement une bonne idée. Elle marchait alors vers le point de rendez-vous quand la chanson que lui chantait souvent Meadow raisonnait dans sa tête.

Ainsi font, font, font
Les petites marionnettes,
Ainsi font, font, font
Trois p'tits tours et puis s'en vont.
Les mains aux côtés,
Sautez, sautez marionnettes,
Les mains aux côtés
Marionnettes recommencez.


La chanson résonnait si fort dans sa tête qu'Alice se mit à la fredonner à tue-tête.

Ainsi font, font, font
Les petites marionnettes,
Ainsi font, font, font
Trois p'tits tours et puis s'en vont.
Et elles danseront
Les petites marionnettes,
Et elles danseront
Quant les enfants dormiront.


Alice arrivait finalement au point de rendez-vous et miraculeusement, ou plutôt grâce aux cinq pilules avalées quelques minutes plus tôt, elle reconnut les trois personnes qui se trouvaient là. Il y avait Ilana. Alice se souvenait vaguement d'elle, mais elle avait l'impression qu'elle devait être... quel est le mot déjà ?... Ah oui ! Aimable. Elle devait être aimable avec Ilana. Elle la regardait longuement avant de se décider à lui faire un signe de tête. Elle reconnut par la suite, Ebony. Une autre clef. Elle ne savait pas si elle la connaissait. Mais cela ne la dérangeait pas. La dernière personne était Miss L, si sa conscience ne lui jouait pas de vilains tours. Un Maître. Comme.. Comme qui déjà ? Alice ne se souvenait plus. Elle marchait vers Ilana, mais se s'assit pas à côté. Non, elle restait debout, ses pieds la balançaient de droite à gauche. Elle fermait les yeux et les rouvrit. Un monde coloré apparut dans le couloir qui avait été si banale quelques instants avant. Les couleurs, les animaux, les fleurs, les théières et les cuillères. Ils étaient tous là. Alice ne savait pas si cela était bien qu'elle voyait tout ça, mais à l'instant où sa théière rose dansait devant elle, l'invitant à prendre le thé, lui fit oublier le voleur de sous-vêtements et tout son entourage.
Revenir en haut Aller en bas
Annie Duboiseavatarprofil +
MessageSujet: Re: [Event] Le voleur de sous-vêtement ! [Introduction] Sam 5 Fév - 21:27

Annie se leva de son lit. La jeune fille regarda autour d’elle avant de sourire et de s’avancer vers son placard où elle rangeait ses accessoires de mode. Parce que la petite fille était coquette et aimait mettre des choses dans ses cheveux ou des ceintures autour de ses robes de poupée de porcelaine. Ses petites bouclettes blondes sautillaient au fil de ses mouvements actifs. Annie était toujours en forme. Toujours de bonne humeur. Le matin se déroulait comme suit : la fillette se levait en chantant, s’habillait en chantant, mangeait en chantant. Et la journée pouvait bien se dérouler. Jolie petite fille pleine d’entrain ! Mais aujourd’hui était un jour différent, un jour où….

-« Aaaaaah !! »

Le cri résonna dans le couloir des chambres de l’Ambroise. Ses jolis sous-vêtements de princesse que son maître lui avait offerts. Ses petites culottes en dentelles ! Ses soutiens gorge avec de beaux rubans de satin ! Disparut ! Où étaient-ils ? Que se passait-il ? Dans son tiroir en lourd bois de chêne, il ne lui restait plus qu’une fine culotte en coton blanc. Et un juste-au-corps. Et c’était tout ! Ses sous vêtements avaient disparut ! Pour la première fois depuis plus d’un mois, la jeune fille se permit de froncer les sourcils. On n’avait pas le droit de lui voler ses sous-vêtements ! Alors elle fouilla, renversant ses tiroirs et mettant tout sans dessus dessous dans sa chambre. Au bout du compte, elle ne trouva pas ses sous-vêtements tant recherchés. Et sa chambre était devenue un vrai capharnaüm. Alors, ne trouvant d’autre solution que de s’assoir dans le bordel de sa chambre, la jeune fille ferma ses yeux et réfléchit. Mais Annie est ce qu’elle est et, ne pouvant se poser plus de deux minutes, se releva et rechercha encore. Mais ils avaient disparut, c’était certain maintenant. Soudain, ses beaux yeux bleus se posèrent sur la douce moquette rouge de sa chambre. Une lettre. La jeune fille se baissa et la ramassa. Puis, avec toute l’attention qu’elle pût lui porter, elle lit :


« Chère Petite Annie,

Je suis bien désolé de vous indiquer que je vous ai volé vos sous-vêtements. Ils étaient de belles allures et de très bonne qualité. Je n’ai pas pût résister. J’espère que vous ne m’en voudrez pas. Etant donner que vous mesurer un mètre cinquante et un tour de taille digne d’un enfant de cinq ans, je pense que vous n’avez pas besoin de vos jolis sous-vêtements. Sur ce, je vous souhaite bon courage pour en trouver d’autre. Et, j’espère, que vous les cacherez mieux la prochaine fois. »


C’était tout. Mais ces quelques lignes ne plaisaient pas du tout à la jeune Annie. Le voleur sous-entendait… non ! disait très clairement qu’elle était trop petite pour porter des soutiens gorges de grande personne parce qu’elle mesurait un mètre cinquante ! Et alors ?! Annie serra les poings. Trop petite par-ci, trop petite par-là ! Elle entendait, quelques fois, le médecin se moquer d’elle et la surnommer « la naine ». Et il souriait ! Peut-être était-ce lui le voleur ! Peut-être l’avait-il puni car elle était trop petite. Annie se mordit la lèvre inférieure. Puis, des souvenirs lui revinrent. Une note sur le grand tableau de l’entrée. Des noms inscrits avec différentes écritures. A la chasse du voleur ! C’est vrai ! Annie se tapa le front avec sa petite main manucuré. Elle s’y était même inscrite pour « rigoler »… Au début tout du moins. Et là, en ce bon matin de janvier, la jeune fille s’était fait voler ses précieux vêtements ! Bon… qu’à cela ne tienne ! La réunion se déroulait ce matin. Heureusement ! S’habillant avec ce qu’elle avait, la jeune fille ou la naine (tout dépend du point de vu) se regarda dans le miroir et s’en alla. Annie voulait trouver le voleur le plus vite possible ! Elle voulait qu’il lui rende ses sous-vêtements ! Non ! Elle ne se laisserait pas faire. Pas cette fois-ci. Encore, si c’était des bas sans aucunes valeurs, elle n’aurait presque rien fait, elle aurait plutôt encouragé les traqueuses. Mais là, tous ses sous-vêtements étaient des cadeaux de son maitre ! Annie marchait, pas de son pas habituel mais d’un pas de soldat allant au combat. Aujourd’hui, elle était énervée.

Elle était arrivée dans la salle où la réunion devait se passer. Ils étaient quatre. Quatre qu’elle reconnu tout de suite. Miss L. Sa douce Ilana. La petite fée d’Alice. Et puis le lapin qu’elle ne connaissait pas trop encore. Il y en avait quatre au moins. Elle ne serait pas toute seule. Et cela était l’occasion de faire plus ample connaissance avec les personnes qu’elle ne connaissait pas encore. Annie fit un bisou à Alice, qui était restée debout et s’assit à côté d’Ilana.

La réunion pouvait commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Œdipe Vassiliavatarprofil +
MessageSujet: Re: [Event] Le voleur de sous-vêtement ! [Introduction] Mer 9 Fév - 23:27

J’étais une fois de plus accoudé à ma fenêtre, songeur. Cette histoire de vol de sous-vêtements m’amusait de moins en moins. A Ambroise, on ne parlait plus que de cela. Certaines clefs et travailleurs commençaient même à sérieusement s’inquiéter. Si voler des sous-vêtements pouvait en apparence paraître bon enfant, quelques uns se demandaient à juste titre ce que le voleur pouvait être capable de faire d’autre maintenant qu’il avait réussi à pénétrer dans nos chambres. Ce qui m’avait le plus chagriné dans cette histoire, c’était de risquer de voir les Maîtres régler le problème et ainsi obtenir la reconnaissance de certaines clefs. Par chance, La Pie avait semblé être peu préoccupé par le problème et nous avait encouragés à le régler par nous-mêmes. J’avais saisi l’occasion et ainsi eu tôt fait d’inscrire mon nom à la suite des autres. Il ne me restait plus qu’à croiser les doigts pour qu’aucun des Maîtres ne joue un rôle dans cette affaire… sauf si l’un d’eux s’avérait être le voleur, bien sûr. J’aurais bien aimé avoir eu l’occasion de parler avec Ilana de tout cela, mais malheureusement, les évènements s’étaient enchaînés à une vitesse tellement incroyable que je n’en eu pas le temps.

Je quittai mes pensées lorsque l’on toqua à la porte. Je m’empressai d’aller accueillir cette visite que j’attendais. J’ouvris la porte sur une jeune femme de petite taille boudinée dans sa robe de femme de chambre. Elle avait les cheveux en bataille, d’immenses lunettes et des tâches de rousseurs. Elle m’adressa un large sourire qui dévoila ses dents recouvertes d’un appareil dentaire. J’ouvris grand les bras, de ravissement, avant de m’exclamer :

« Gertrude ! Ma Gertrude ! Toi et tes doigts de fée arrivez enfin ! Entre donc ! »


J’aimais beaucoup cette petite. Quoi qu’on lui demandait, elle mettait toujours du cœur à l’ouvrage. J’avais réellement commencé à prêter attention à cette petite travailleuse au physique ingrat lorsqu’un jour, après une visite de Cassius qui s’était avérée houleuse, elle m’avait proposé de me faire un massage, pour me détendre. Sceptique, j’avais néanmoins accepté, partant du principe que ma journée était de toute manière gâchée Gertrude fut une révélation. Depuis, je faisais appel à elle dès que j’étais chagriné. Ou que j’avais tout simplement envie de passer un bon moment à me prélasser.
Je refermai la porte derrière et m’empressai de m’installer sur un pouf.

« J’ai des tensions au niveau de la nuque depuis plusieurs jours. Avec toutes ces histoires de vol de sous-vêtements, cela n’a rien d’étonnant. Si je n’ai pas retrouvé mes caleçons dans la journée, je refuse de travailler. Je suis las de devoir dépenser une partie de ma paie à racheter des sous-vêtements que ce satané voleur finira tôt ou tard par me chaparder. Hier soir, il ne m’en restait plus que deux. Non, Gertrude, franchement, il faut que nous mettions un terme à tout cela.

-Bien sûr Monsieur Vassili. Comme je vous comprends. Etrangement, aucun de mes dessous ne m’a été volé…

-Je pense que le voleur a bien ciblé les vols. Il doit certainement vouloir détourner notre attention dans un but bien précis. Mais lequel Gertrude ? Je me le demande. Ou bien tes sous-vêtements doivent être bon marché et le voleur ne s’y est pas intéressé. Il est vrai que s’il y a bien une seule chose que je ne peux reprocher à Cassius, c’est qu’il nous offre des vêtements et accessoires de très bonne qualité. Malheureusement il a rapidement refusé de nous racheter ce que nous avons perdu. J’imagine que je ne peux pas lui en vouloir… »

Bien sûr, mes dernières paroles étaient tout ce qu’il y avait de plus hypocrite. Mais je devais être sur mes gardes et n’éveiller aucunement le moindre soupçon, pas même chez Gertrude.
Le massage dura encore quelques minutes, après quoi je me décidai à préparer mes affaires pour me rendre sur le lieu de rendez-vous. C’est en ouvrant le tiroir de ma commode que je sorti de mes gonds.

« Monsieur Vassili, que se passe t-il ?
-Il m’a volé mes deux derniers caleçons ! Il suffit ! Cela ne peut décemment plus durer »

En colère, j’ouvrai violemment la porte de ma chambre et m’engageai dans le couloir d’un pas décidé. Très vite, j’entendis Gertrude piailler derrière moi.

« Monsieur Vassili ! Monsieur Vassili ! N’y allez pas en serviette, mettez au moins un peignoir ! »

J’en convins, j’avais réagi sur le coup de l’impulsivité. Je m’arrêtai et pris le peignoir que la petite me tendait. Je la remerciai puis continuai ma route jusqu’à ce que j’aperçoive le lieu de rendez-vous. Plusieurs clefs étaient déjà arrivées. Je m’étonnais de voir Miss L, ne m’étant pas attendu à ce que la maîtresse ait été également victime de vol. Je souris intérieurement, la situation était cocasse, avant de m’installer, instinctivement, prés d’Ilana.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margaret Darlingavatarprofil +
MessageSujet: Re: [Event] Le voleur de sous-vêtement ! [Introduction] Jeu 10 Fév - 20:06

Margaret était allongée sur son lit... Elle lisait... Encore.

Elle avait trouvé cet ouvrage dans la Maison des clefs lors de son dernier passage... Elle se demandait qui pouvait bien entretenir ce trésor de bibliothèque. Ses goûts littéraires étaient tout à fait semblables à ceux de la jeune Margaret qui page à près page s'évadait un peu plus de sa triste et dure réalité.

Si seulement elle avait quelqu'un avec qui parler de lecture et de livres d'images... Mais les clients ne venaient pas pour parler contes... Encore moins de dragons et de fées...

Ce n'est pas grave... Elle lirait encore...

Pour oublier, pour voyager... Fuir les problèmes... La violence... Les discordes...

Peter venait de sortir de sa chambre. Il était venu lui dire de faire davantage attention à ses affaires. Il ne s'était pas montré dur... Mais n'avait pas été tendre non plus.

Cependant, ce n'était pas sa faute, à Margaret... Elle devait être trop occupée à lire... Ou peut-être était-elle dans la bibliothèque au moment où ses sous-vêtements avaient été volés !

Alors, elle s'était contentée de hausser une épaule désintéressée avant de regarder son Maître fermer la porte.

Il n'était venu que pour dire cela... Il aurait pu envoyé quelqu'un... Elle ne comprenait rien à Peter...

Margaret inséra délicatement un marque-page doré entre deux feuillets, puis rabattit la première de couverture de l'ouvrage pour le poser à son chevet.

Elle se dirigea à petits pas vers sa grande armoire, et tourna la petite clé de serrure:

L'étagère destinée à ses sous-vêtements était complètement vide. Il ne restait rien si ce n'était cette petite carte sur laquelle était écrit :

" Vos sous-vêtement n'avaient rien de bien extraordinaires, mais ce serait injuste par rapports à vos consœurs et confrères Clefs, de ne rien vous subtiliser ! Peut-être en rachèterez-vous de plus beaux, je me ferai un plaisir de vous les voler à nouveau !"


Le message était signé d'une représentation de petite culotte noire...

Margaret s'était inscrite à la chasse au voleur. Elle n'avait déjà pas beaucoup d'argent, elle n'allait pas tout dépenser en rachat de sous-vêtement ! Peter avait été clair : Elle n'avait qu'à faire plus ample attention.
Mais nom d'un fée sans ailes, elle n'avait du s'absenter que quelques minutes ! La jeune clef de Neverland venait de récolter les tempêtes d'un vent qu'elle n'avait pas semé... Il n'en était pas question.

Bien ! C'était la guerre ! Elle n'avait pas assez de problèmes comme ça, il fallait en plus qu'on lui en rajoute !? Ah ça non alors !

Margaret fixa son reflet dans le miroir quelques minutes avant de froncer les sourcils. Ils allaient voir les voleurs, de quel bois elle se chauffait !

La jeune fille tressa ses cheveux et enfila des chaussures confortables. Si elle avait été dans une armurerie, elle aurait surement pris l'arme la plus lourde pour interpeller l'ingrat ! Elle était réveillée, prête à enguirlander le coupable de cet acte attentatoire ! Attentatoire à sa personne ! Oui parfaitement ! On entrait pas comme ça dans sa vie, dans son histoire, en d'en voler les affaires... Les mots.

Margaret, remontée, ouvrit la porte de sa chambre et la referma pour pénétrer dans le long couloir des chambres.
Elle avança. Droite. Rapide. Déterminée. Peut-être était-elle presque fière d'agir aussi courageusement, et d'avancer telle une héroïne de roman policier, prête a chercher partout où elle le pourrait...
Elle allait y arriver ! Elle allait être une détective remarquable !

Avec un sourire, Margaret arriva au bout du couloir et, brutalement.... Se raidit. Il y avait plus de monde qu'elle l'aurait cru... En fait, elle ne reconnaissant qu'Alice, Miss L et la jolie Ilana qui n'était inconnue de personne ici...

Son entrain s'était amoindrit soudainement... Trop de monde... Trop de regards sur elle... Elle voulait sourire mais c'était... C'était... Embarrassant...

Lentement, elle traversa l'assemblée pour s'asseoir sur un fauteuil... Les regards des membres déjà présents la transperçaient littéralement. Alors elle susurra un "bonjour"... Puis baissa les yeux en espérant qu'une autre personne arrive...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvitéavatarprofil +
MessageSujet: Re: [Event] Le voleur de sous-vêtement ! [Introduction] Mar 15 Fév - 21:17

L'Ambroise. Maison close. Maison de secret. D était dans cette maison. Cette maison où il avait installé ses clefs. Ses possessions. Ses objets. Ses choses. Tellement de noms les définissent. Elles n'y étaient pas toutes. Il y en avait une qu'il avait ramenée en Enfers. Katia. Cette clef était bien trop poétique à son goût mais elle savait y faire, donc il l'a gardait. Ses deux autres clefs y étaient, à Ambroise. Ilana et Annie. Ilana... Il connaissait la réputation qu'elle s'était faîte dans cette maison. Il n'allait pas jusqu'à dire qu'il en était fier, loin de là, il trouvait ça tout à fait normal. Ilana se devait de lui être utile, c'était sa fonction. Pour le moment, elle le faisait bien donc il n'avait rien à dire. Pour ce qui était de sa troisième clef... Annie. Elle par contre, il avait du mal à la cerner. Elle était folle de lui, acceptait tout ce qu'il lui demandait de faire, faisait très bien son travail de clef mais pourtant, il ne l'a comprenait pas toujours. Elle était toujours joyeuse, toujours active. Elle aurait dû quand même ressentir ces effets secondaires de tristesse, de dégout et de rejet. Mais non. Cette petite était étrange quand même. Cela ne l'importunait pas spécialement. De toute façon, il la traitait comme les autres. Violences, insultes,... Ses clefs prenaient tout ses accès d'humeur. Dommage pour elles ? Non. D n'en avait que faire. Elles étaient aussi là pour ça.

Alors que D marchait dans les couloirs de l'Ambroise, forçant quelques personnes à faire de longs détours afin de ne pas le croiser, il arriva dans le hall. Grande pièce, décorée avec soin. Trop de couleur, selon D. Un rictus de dégoût passa sur son visage. Cela lui donnait envie de vomir et de tout brûler, tout casser. Son regard perçant fut attiré par une affichette posté contre un tableau d'annonces importantes. Une chasse ? Intéressant... Pour un voleur de sous-vêtements ? Cela l'était beaucoup moins maintenant. Quelle idée stupide. Et de plus, elle venait de La Pie. Il tombait de plus en plus bas... Quelques clefs s'étaient inscrites, dont les siennes. Aider ? Il ne connaissait pas ce mot. Qu'elles se débrouillent et qu'elles ne comptent pas sur lui pour leur donner plus d'argent. Qu'elles se les repayent toutes seules. Il n'y avait pas marqué « œuvre de charité » sur son front. Un rictus moqueur s'installa quelques secondes sur son visage avant de vite disparaître. Cette Miss L, rien que dire son nom lui donnait envie de frapper le premier venu... personne, dommage... Elle aussi, elle s'était inscrite. L'idée qu'elle se fasse vole ses dessous l'amusait plus que tout, bien qu'il se demanda ce qu'on pouvait voler à une sainte pareil. En fait, en y repensant, il s'en fichait royalement. Qu'ils dépensent de l'énergie pour trouver un crétin de voleur. Lui, il ne bougerait pas d'un pouce pour le chercher.

S'en allant du hall, il apercevait, et surtout, entendait les clefs et cette Miss L qui s'organisait pour trouver ce satané voleur. Il s'éloigna de l'endroit, ne voulant même pas entendre les piaillements de ces clefs. Il les trouvait déjà bien bruyante au départ mais là, c'était l'embrasement général. Il n'aimait pas ça. Il aurait bien voulu tous les faire taire, mais il se contenait. Il le fallait bien de temps en temps. D marchait dans les couloirs de l'Ambroise. Hautain. Il n'en avait que faire de tout ce qui se passait ici. Celui lui passait au dessous. Il était supérieur à tout. Il était supérieur à eux. Il n'allait pas leur faire l'honneur de se mêler à eux . Ils ne méritaient rien. C'était tous des êtres pathétiquement inférieurs. Ce n'était que des cafards. Et les cafards il les écrasait. En parlant de cafard, il y avait cet... Orphée. Rien que son nom. Il s'arrêta dans le couloir. Désert. Son poing se logea dans le mur à côté avec violence et rage. Il resta, là, comme ça, le poing enfoncé dans le mur. Quelques débris tombèrent sur le sol. Il dégagea son poing. Il ne jeta pas un seul coup d'œil à la petite crevasse qu'il venait de créer. Il n'y avait pas mis toute sa force. Sinon le mur aurait cédé à coup sur. Il continua son chemin ne voulant plus penser à cet imbécile avec sa lyre. Ses pas le conduisaient vers la chambre d'une de ses clefs. Annie. Il rentra facilement dans celle-ci. La chambre d'Annie était tout ce qu'il n'aimait. Trop colorée et trop bordélique. Il soupira et sorti de cet havre de « bordel » et de douceur colorée qui l'horripilait.

Il continua sa marche sans but dans les couloirs de l'Ambroise avant de trouver un endroit qui lui convenait. Un petit salon, vide. Il allait devoir attendre...Quelle plaie ! Pourquoi devait-il attendre ? Il devait voir ses clefs. Mais il préférait qu'Ilana et Annie soient entièrement à son écoute. Il aurait pût les obliger, c'était vrai. Mais aujourd'hui, il était d'une humeur tout à fait acceptable. Il avait tué et cela avait « égayé » sa journée. Il s'installa dans un fauteuil, attrapa une cigarette dans sa poche, l'alluma d'un coup d'œil et tira une bouffée avec nonchalance. Il posa son coude sur l'accoudoir, tenant sa cigarette avec une certaine distance et installa sa jambe droite sur celle de gauche. Il recracha doucement la fumée, formant un petit nuage devant lui qu'il repoussa d'un souffle. L'attente... il haïssait ça.
Revenir en haut Aller en bas
Ilana Coghanavatarprofil +
MessageSujet: Re: [Event] Le voleur de sous-vêtement ! [Introduction] Lun 5 Sep - 23:20

Ilana s'était redressée... Ce n'était pas le moment de s'endormir... En bonne meneuse qu'elle était, elle se sentit d'attaque à commencer les recherche... De sa voix envoûtante et cristalline dont elle seule connaissait le secret, elle déclara :

- "Bien ! puisque nous sommes tous réunis ici, vous savez sans doutes qu'un petit malin nous vole à tous nos sous-vêtements! C'est inadmissible ! Sous-vêtement ou pas sous-vêtement, le simple fait de s'introduire dans nos chambre et de fouiller pour ensuite nous voler me met hors de moi ! "

Elle avait les main sur ses hanche fines et fixait un à un le regard de ses comparses... Certains semblaient boire entièrement ses paroles, d'autres semblaient plus intéressés par leurs pieds, surement gênés par un telle audace...,Mais ils étaient tous réunis ici car l’inadmissible avait été commis. Il fallait agir... Maintenant...

-" Formons des groupes dès maintenant... Annie, accompagne-moi... Alice, douce Alice, je suggère que tu accompagnes Margaret..."

La jeune femme croisa le regard d’Œdipe qui semblait lui sourire. Il devait apprécier son jeu... Ou peut-être s'amusait-il seulement de la situation? Elle lui rendit son sourire complice alors qu'il devait surement se décider avec qui il allait arpenter les couloirs tapissés de la maisonnée... Il trouverait... Il était futé son Œdipe.

-"Bien les amis! Je vous propose de chercher où se trouve nos affaires ! La cachette nous indiquera surement un indice sur notre voleur ! Un autre groupe devra interroger les habitants de la maison... N’hésitons pas a fouiner partout où nous le pouvons ! Les amis, Allons y !"


D'un pas plus que décidé, Ilana entoura les épaules d'Annie de son bras, et se dirrigea vers le couloir suivant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsoriséprofil +
MessageSujet: Re: [Event] Le voleur de sous-vêtement ! [Introduction]

Revenir en haut Aller en bas

[Event] Le voleur de sous-vêtement ! [Introduction]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

+
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les portes se ferment :: Event-
Sauter vers:
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com