Wonderland



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Wonderland

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Annie Duboiseavatarprofil +
MessageSujet: Wonderland Jeu 11 Nov - 10:10

Wonderland : Un Monde Sans Limites


Vous connaissez tous le fameux Pays des Merveilles de l’auteur Lewis Carroll n’est-ce pas ? Le beau Pays des Merveilles, avec des personnages hauts en couleur et des endroits plus insolites les uns que les autres ? Et bien laissez-moi vous dire que cette région existe, bien cachée dans la maison Ambroise. Je veux dire que la porte qui ouvre sur ce monde est cachée à Ambroise. Allez ! Laissez-moi vous faire visiter ce pays et vous faire découvrir des merveilles… Ah ah ah !

Ce pays a vu le jour grâce à quelques personnes : Lewis Carroll, le principal fondateur, la Reine de Cœur (donc l’arrière-grand-mère de Claudia), et puis l’arrière-grand-père de Meadow. Il était beau ce pays. Avec pleins d’arbres et pleins de fleurs. Il respirait la joie de vivre et les gens vivaient heureux. La population était principalement des enfants. Il y en avait beaucoup dans cette contrée. Ils n’avaient pas d’école. Ils s’amusaient continuellement, tout le temps. Alors, les trois fondateurs de Wonderland décidèrent de créer un château où tous les enfants pourraient venir quand ils le souhaitaient. Il y avait des chambres (des milliers de chambres), une grande cuisine conviviale et des salles de jeux par centaines ! Et puis les créateurs de Wonderland, voyant que le château avait du succès auprès des enfants, inventèrent un parc d’attractions. Et les enfants y allèrent ! Les parents également. Chacun menait sa petite vie tranquillement. On avait le droit de tout faire au pays des merveilles ! Il n’y avait aucune limite. Aucune ! La confiance. Le pays était basé sur ce principe. La confiance, l’amour et la créativité. Les enfants devaient être créatifs pour gagner des cadeaux ! Il n’y avait pas d’argent dans ce pays. Tout le monde donnait à tout le monde. C’était une contrée utopique. Un lieu où les gens vivaient de pain et d’eau fraiche. La vie était un long fleuve tranquille. Les femmes avaient le droit d’avoir plusieurs amants tout comme les hommes. Oui, ce pays était basé également sur l’égalité. Oh, il était beau, ce pays ! Heureux !

Jusqu’au jour… Parce qu’il y a toujours un mais. D’après la légende, il y a un homme qui est venu à Wonderland. Les gens le regardèrent bizarrement, ils ne le connaissaient nullement alors que tous les gens se connaissaient dans la contrée. Il portait des vêtements bizarres. Sa personne respirait la froideur et puis… on sentait qu’il était mauvais. Quelques enfants voulurent qu’il parte loin de ce beau pays mais les autres voulaient savoir ce qui allait se passer. L’homme se dirigea vers la cabane en bois du père de Meadow. Et puis il réapparut après une heure ou deux. Il se frottait les mains, l’air heureux. Plusieurs personnes ont raconté qu’ensuite ils avaient vu le père de Meadow qui tenait entre ses mains des trucs jaunes qui brillaient. Et puis les jours passèrent normalement et on oublia l’étrange individu. Mais quelques enfants, notamment la fille de la Reine de Cœur, sentaient qu’il y avait quelque chose de pas net qui se passait dans la cabane en bois. À cette époque, les enfants élisaient la grande maman de tout le monde et la Reine de Cœur (c’était son surnom) allait loger dans le grand château et donner bonté et gratuité aux enfants qui en avaient besoin. La cabane en bois était un lieu où les enfants pouvaient s’en donner à cœur joie : peinture, inventions en tous genre, écriture… Dans la cabane en bois le mot qui régnait était créativité. Et s'y révélait toujours de nouveaux talents. Mais… depuis que l’homme bizarre était arrivé, l’habitant de la cabane en bois ne laissait plus entrer personne sauf quelques rares enfants contre des « pièces d’or ». Les gens de Wonderland se demandèrent tous ce que c’était que les fameuses pièces d’or… C’était quoi ces trucs rond et jaune ? Et pourquoi étaient-elles si importantes ? Et puis les jours passèrent encore et les pièces jaunes devinrent de plus en plus importantes dans la vie de Wonderland. On se faisait des échanges de pièces d’or et de pièce d’argent aussi. Et puis les coutumes changèrent. Les enfants n’avaient plus le droit de s’amuser dans les champs et les près. Ils avaient plus le droit de parcourir le château de cœur, ils n’avaient plus le droit de rigoler dans les attractions du parc… Tout avait changé ! Et puis on votait maintenant, le chef de Wonderland. Le père de Meadow devint chef. Et éduqua son enfant uniquement pour qu’il devienne un nouveau chef…

Ce fut donc au tour de Meadow de diriger. Mais Meadow regrettait les courses des enfants, les rires des enfants… Wonderland était devenu triste. Et puis… Il y avait plusieurs orgies, plusieurs beuveries meurtrières. Car il n’y avait toujours aucune limite à Wonderland. Et les gens pouvaient faire ce qu’ils voulaient grâce à l’échange des petites pièces d’or. Et l’Autre de Meadow lui disait que les enfants c’était bien… ça donnait une couleur rouge au paysage. Alors Meadow rouvrit le parc d’attractions et vola le château de cœur. Il le laissa ouvert, mais il était quand même à lui. Et puis… quelquefois, quand le jour se levait on entendait des cris. Des enfants morts… dans le parc d’attractions et dans le château de cœur. Tout le monde savait que c’était L’Autre…

Pour conclure, Wonderland est un pays haut en couleur. Venez vous amuser ! Vous ne risquez absolument rien, mes chers camarades…



Dernière édition par Annie Duboise le Dim 6 Fév - 13:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Wonderland

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

+
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les portes s'ouvrent :: Présentation de la maison et de son univers :: Encyclopédie-
Sauter vers:
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com