AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Les Enfers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Le Passeuravatarprofil +
MessageSujet: Les Enfers Mar 16 Aoû - 15:38

Les Enfers



Les Enfers... On le murmure, et puis on fait un signe de croix, on prie un peu, et on oublie. Oui, Les Enfers, vous imaginez des torrents de lave, des damnés rampants, fouettés par d'immenses boucs.
Ha ! Pauvre naïf, pauvre sot. Vous n'y connaissez rien, moi je connais les Enfers. Comme ma poche ! J'y suis né, après tout.... Alors, cachez un peu cette croix ridicule, allez, allez, laissez-moi vous raconter...

Il y a le Palais. Allez-y, n'ayez pas peur, ouvrez les yeux. N'est-il pas splendide ? Imposantes mais gracieuses, ses tours arrondies s'élèvent si haut qu'elles en touchent presque le soleil Rouge. Car il y a deux soleils ici ! Pas de nuit, jamais... Le rouge, pour la journée, l'ambre pour la nuit. La porte de bois sombre est gravé d'arabesques qui se caressent, s'effleurent ou se fuient. Les briques, en sable sûrement, semblent soudées. On n'y voit aucune fissure, aucun trait. Juste des murs parfaitement lisses, couleur de désert, de dunes, de tempêtes. Des inscriptions grenat surplombent l'entrée, du sang peut-être... Vous n'y comprendrez rien, l'araméen n'est parlé que par les habitants du palais. Capitale des Enfers, centre terrible d'un monde aussi désertique et aride que le cœur du Seigneur... Vous n'en voyez qu'un bout, mais il s'étend du Désert de la Terreur, ardent, au Désert Glacé, toundra maudite battue par les vents et la grêle. Presque pays, ville étourdissante, les habitants nombreux sont de trois sortes. Pas une de plus.
Car ne comptons pas Mister D, assis sur son trône avec la nonchalance atroce des Grands.

Il y a les esclaves. Courant dans les couloirs, s'affairant. Ils viennent de tous les mondes, enlevés à leurs familles, leurs terres, et, vêtus d'une simple tunique, subissent l'éternité de servitude qu'on leur impose. Cependant beaucoup meurent. Tués par des gardes qui s'ennuient. Ou par le Seigneur lui-même. Lassé.

Viennent ensuite les Gardes. Armée royale composée d'Hommes comme de Femmes, ils sont pour la plupart violents, sans cœur. Et ils oublient. Comme un poison pervers et perfide, l'aura de Mister D s'infiltre en leurs corps puissants, et fait d'eux des êtres sans sentiment, sans souvenirs. Ils viennent tous des terres, nomades ou villageois, et tueraient sans sourciller leurs propres parents.

Et enfin, fantasme onirique enivrant, les Clefs. Membres du harem du Seigneur, on ne les voit pas. On les devine, en entendant les rires cristallins, les corps s'écroulant dans l'eau du bassin avec des petits cris amusés. Leur vie lente est seulement entrecoupée par les venues du Maître, et les cruautés qu'elles s'infligent entre elles...

Mais partons, cher ami. Éloignons-nous vers les Terres...Dans le désert, ombres sinistres, les Nomades. Enveloppés dans des tissus sombres, on ne voit que leurs yeux. Perçants, sanglants.
Cependant, accueillants et ouverts, ils invitent les Perdus, leur servent du thé, et repartent tranquillement. Sans maison, sans village, ils sillonnent les terres désolées, tantôt brûlantes tantôt glacées.

Et enfin, loin, loin dans les Terres... Les villages.

Maisons de sables, rires d'enfants, ici la vie coule, paisible, calme. On est bien loin des démons atroces aux cornes et aux pattes de bouc ! Cet enfant n'est-il pas adorable, mat et poupin, les yeux aux perles de sang ? Allez venez avec moi, manger un peu, le voyage fut long et ma femme adorerait vous rencontrer....

Mais un conseil, mon ami, si la vie ici semble douce, le Palais aliène. Mister D est un Seigneur capricieux, lunatique. Restez-y trop longtemps, et vous vous perdrez. Comme tant se sont perdus... Comme tant se sont oubliés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://un-monde-a-part.forumactif.org

Les Enfers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

+
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les portes s'ouvrent :: Présentation de la maison et de son univers :: Encyclopédie-
Sauter vers:
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit