AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Melody Alanis, la chanteuse aux paroles de sang... [Finie !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
InvitéInvitéavatarprofil +
MessageSujet: Melody Alanis, la chanteuse aux paroles de sang... [Finie !] Dim 13 Fév - 21:24


Si tu veux rentrer à l'Ambroise,
va falloir me dire qui tu es...


Identité

  • Nom : Alanis
  • Prénom : Melody
  • Âge : 22 ans
  • Origine (s) : Ambroise ?
  • Orientation sexuelle : Bisexuelle
  • Métier : Clef
  • Fonction : Clef…

  • Pouvoir : De mes chants je vous pousse à la folie, de mes chants je vous pousse à me suivre… De mes chants, votre âme est à moi…


Danse sur ma chanson,
Et tu comprendra ma vision de Ravel…


Physique

  • Melody était comme une portée de notes, si douce et si fragile derrière ses quelques indicibles taches de rousseurs sur des joues pâles.
    Sa crinière rouge comme les flammes d’un Boléro ensorcelant, danse sur ses épaules discrètes et dénudées par une robe sans bretelle aux reflets d’un vert émeraude.
    Noisette, comme les perles qui scintillent entre deux paupières finement maquillées d’un noir d’albâtre.
    La caresse de ses hanches finement dessinées sur un corps rude bercée par les pleurs de l’Atlantis, rajoute aux désirs qu’elle sait faire naître lorsque que les clients la demande…
    Un sourire triste se dessine parfois sur ce visage de lait et de calme.
    D’elle vous ne saurez qu’une chose, c’est une sirène mélancolique, un oiseau de proie enfermée dans une cage…
    Un rêve aux ailes coupées…
    Elle est la tristesse d’un requiem, la bonté silencieuse d’une sonate, le calme et la volupté d’une valse à trois temps…
La flûte enchantée,
Est-elle différente de moi ?


Psychologie

  • La vie de Melody est comme une chanson de cold-wave, si dure, mais si triste à la fois…
    Elle est d’un caractère jovial, appréciée par tout le monde pour sa gentillesse, et surtout par les clients pour son « ouverture d’esprit ».
    Néanmoins elle restera à jamais meurtrie dans son âme, tiraillée entre l’amour qu’elle porte à son Maître et son désir de connaître la réalité des choses.
    Jamais elle ne montrerait ses véritables sentiments à qui que ce soit, elle se contente gentiment de sourire à quiconque croise sa route et son regard.
    Toujours perdue entre ses chansons, parfois entendues par hasard, souvent connues par les clients, elle reste dans un monde bien à elle, ne laissant personne y pénétrer, personne d’autre que celui qu’elle aime…
    Parfois encore enfant dans sa tête, elle aime danser sur ses musiques qu’elle fredonne, une valse, un tango parfois, souvent avec Alice qui semble être elle aussi dans un monde onirique, et toutes deux oublient les paroles et les blessures du monde réel.
    Mais pour Melody, la musique n’est-elle pas réellement le masque qui cache sa véritable tristesse ? Celle qu’elle refoule au tréfonds de son âme ?
    Mais peut importe pour elle, car elle n’aime que sa musique, sa musique et son Maître…


Une vie c’est comme les quatre saisons…
Elle change à chaque portée de notes…


Histoire

L’eau perlait sur les toits des bâtiments d’Atlantis, les gouttes humides et translucides apposaient à l’austérité des lieux une finesse et une beauté sans égale.
Le soleil était chaud, si agréable sur la peau pâle de Melody, les cheveux rougeoyants dans les rayons de l’astre solaire.
Posée au rebord de la fenêtre de sa chambre si simple, il regardait le ciel.
Il n’était pas si différent du plafond de mer d’Atlantis, un peu plus bleu, parfois parsemé de ces étranges taches blanchâtres et cotonneuses.
Mais sinon rien ne changeait réellement pour elle, bien sûr, elle trouvait étrange de voir ces « oiseaux » comme les appelaient les anciens, eux qui avaient vécu à Atlantis bien avant que l’île ne soit engloutie par la volonté de leur maître.
Étranges animaux, étrange ciel, tout pour elle semblait étrange, tout sauf de voir parfois passer leur Roi à tous, Cassius, cet être si impérieux, si beau et en même temps si froid et distant avec le peuple…
Melody l’admirait, l’aimait peut être même parfois, mais surtout, comme le reste du peuple, elle le craignait plus que tout.
Descendant les marches qui menaient à la cuisine de la maisonnée, elle fredonna une petite chanson toute simple que sa mère lui chantait lorsqu’elle était enfant.


J’ai un joli petit lot de noix de coco…
Ils ont tous des numéros,
Des beaux, des gros…
Ils sont rangés en file indienne…

L’odeur du repas monta à ses narines, que tout cela sentait bon au réveil.
Une odeur d’algues aromatiques, du poisson bien frais, tout semblait sourire à une journée aussi belle que ses cheveux rouges.
Sa mère s’approcha d’elle et la regarda en souriant.

« Melody, tu ne t’es pas encore coiffée ? Aller assied-toi je vais le faire. »

La jeune fille obtempéra et avisa une chaise non loin, la tira vers elle et s’assit.
La brosse caressa ses longs cheveux roux, démêlant les nœuds dans lesquels ils étaient prit.
Elle aimait ces moments passés en compagnie de sa mère, elle était plus joyeuse depuis qu’ils étaient remontés à la surface. Elle lui contait parfois, en brossant ses cheveux, des histoires de princes tritons sauvant des sirènes aux douces voix angéliques.
Des voix comme la sienne lui disait-elle.

Melody appréciait la présence réconfortante de sa mère, elle qui n’était plus que la dernière chose qui la tenait encore en ce monde.
Son père ayant été emporté un jour par une vague de fond, elle avait cru sa mère perdue elle aussi à jamais…
Mais elle ne baissait pas les bras, ses mains creusèrent le sol à s’en briser les doigts et elle finit par être aidé par un homme si beau, à la chevelure si sombre, qui se présenta à elle comme un simple voyageur.
Quelle aurait été sa surprise si, à ce moment là, elle avait su que cet homme dont elle tomba amoureuse, n’était autre que celui qui les avaient plongés si profondément dans les océans… Cassius…

Désormais, son amour s’était tourné vers lui inconsciemment, sans même savoir que l’homme qui l’avait aidé, était aussi celui qui passait tous les jours devant chez elle…
La brosse se releva et sa mère se mit devant elle.


« Tu es si belle Melody ! Belle comme une sirène de contes de fées ! »
« Merci maman ! Mais c’est toi qui me rends si belle ! »


Melody embrassa sa mère, et sortit de la maison, désirant faire comme chaque jour une promenade dans les ruelles d’Atlantis.
C’était si agréable de sentir le vent dans ses cheveux, les odeurs de la marée, les caresses de l’écume sur ses pieds nus aux abords de la ville.
Le sol pavé était frais et rugueux, combien de fois sa mère l’avait elle reprise à courir pieds nus dans les rues lorsqu’elle était enfant ? Et encore maintenant, elle y prenait plaisir, ses sandales à la main, le regard perdu dans le vague et la bouche émettant de douces mélodies romantiques…

Once I travelled 7 seas to find my love
And once I sang 700 songs
Well, maybe I still have to walk 7000 miles
Until I find the one that I belong

I will rest my head side by side
To the one that stays in the night
I will lose my breath in my last words of sorrow
And whatever comes will come soon
Dying I will pray to the moon
That there once will be a better tomorrow

Que tout cela était beau à ses yeux. L’Atlantis, les habitants qui parcouraient la ville en tous sens, les marchands appelant les passants en vantant les mérites de leurs produits, tout semblait si beau et agréable…

Après quelques mètres, elle s’arrêta sur une digue au plus près de l’océan et observa le mouvement des flots sur sa surface.
Melody arrêta de chanter quelques instants, regardant le large. Quelque chose était au-delà de toute cette eau, au-delà de tous ses rêves de contes…
Une larme coula le long de sa joue, elle paraissait si mélancolique, et meurtrie de n’avoir que les contes pour elle, pour combler ses rêves.


« Ne pleure pas, une femme avec les larmes aux yeux, c’est vraiment triste. »

La voix était pesante et impérieuse, Melody ne réussi pas à retenir le désir de regarder qui était auprès d’elle, et elle osa le faire.
Il était si grand et aux cheveux noirs comme l’ébène, un étrange charisme émanait de se corps imposant couvert seulement par une toge bleuté.
C’était lui, le maître d’Atlantis, celui qu’elle craignait en face, mais qu’elle aimait en secret…
IL lui avait parlé, IL lui avait porté attention… Son cœur battit à tout rompre dans sa poitrine, et la rougeur de ses joues augmenta avec sa gêne.
Cassius tourna les yeux vers elle et lui sourit doucement, comme pour tempérer un animal apeuré.


« Tu sais qui je suis… »
« Oui, vous… Vous êtes Cassius… »
« C’est bien ça… Je te suis depuis quelques temps déjà Melody, et ton m’intéresse beaucoup tu sais… »


Elle l’intéressait ? Comment ça ? Il était le Roi, le Dieu d’Atlantis, et elle une simple habitante. Comment et surtout pourquoi il l’appréciait ?

« Tu sais Melody, chaque femme à en son sein une chose particulière, toi, c’est la musique, tu es belle comme un refrain enivrant, mais calme et sereine comme un requiem… Accepterais-tu d’être ma mélopée ? »

La question semblait si étrange et si improbable à la fois, que Melody dut se pincer le bras pour se rendre compte qu’elle ne rêvait pas.

« Et ma mère ? Si je pars, elle sera seule. »
« Ta mère sera traitée comme une reine au château d’Atlantis, elle obtiendra une belle chambre et sera traité comme il le doit. »
« Mère… Vous… J’accepte… »


Cassius sourit encore une fois, mais d’un sourire noir et lugubre, tel un bourreau amenant le condamné à l’échafaud.
Une chanson monta dans la gorge de Melody, et le suivant jusqu’à sa nouvelle vie, elle chantonna doucement, comme un adieu à sa vie précédente ; ces quelque paroles…


After all these years thou left'st me down in the emotional depths -
The sombre soaked velvet-drape is hung upon me,
Turning my feelings ,Turning my feelings away from our so ignorant world:
All the beautiful moments shared, deliberately push'd aside -
After all these years thou left'st me down in the emotional depths -
The sombre soaked velvet-drape is hung upon me,
Turning my feelings away from our so ignorant world:
All the beautiful moments shared, deliberately push'd aside -
A distance there is...
A distance there is...

Et le temps était passé, les jours, les mois, peut être même des années…
Elle avait connue Ambroise, sa nouvelle vie auprès de Cassius, et les clients… Surtout les clients… Mais aussi les voyageurs, et la crainte, oui la crainte de son maître, celui qu’elle aimait tant.
Ce fut un soir d’Automne, le vent soufflait dans les arbres entourant l’Ambroise, poussant une mélopée mélancolique, comme s’ils priaient pour la mort de quelqu’un… Oui, ils priaient bien, elle les entendait, ces pestes de Clefs jalouses de ses liens avec son maître…


« C’est elle ! Melody l’idiote ! »
« Si elle savait ce que son CHER Maître à fait… Elle chanterait beaucoup moins… »
« De quoi tu parle ? »
« Tu ne sais pas ? Il paraît que sa mère a été retrouvée poignardée dans son lit… On raconte même que la toge de son maître était tachée de sang le soir même… »
« C’est vrai ? »
« Je t’assure que oui ! On raconte même qu’il lui aurait arraché le cœur de ses mains ! »
« Mais c’est horrible cette histoire ! »


Melody ne voulait plus entendre encore et toujours les paroles de ces filles qui la haïssaient, seules Tink et Alice étaientt ses vraies amies. Elle se demande souvent pourquoi les gens peuvent être aussi méchants, elle qui apprécie tout le monde, elle qui chantonne toujours un petit air sympathique dans les couloirs de l’Ambroise…

Et après, que sont ces paroles ? Rien que des erreurs, son maître, malgré ses excès de rage est si gentil avec elle, presque attentionné comme un amant… Si seulement…

Melody continua d’errer dans les couloirs d’Ambroise chantonnant quelques paroles qui lui venaient par moment…
Maintenant elle était chez elle ici, et seul son maître comptait réellement à ses yeux… Son maître tant aimé et craint… Cassius…


I need you Aquarius,
enchanted I will have to stay.
I feel you Aquarius,
cause you the sea set me free.
You call to me Aquarius.
You call to me, you set me free.

I relinquish to your powers.
From your grasp, I just can't hide.
I missed the danger I had to conquer.
You made me feel alive.

They say I have to be aware,
that one day you won't let me go.
I'll drown, you'll take me down.

Spoiler:
 


Allez laisse tomber les masques,
dans la vraie vie, tu es qui ?.


Hors RP

  • Vrai nom ou pseudo : …
  • Age : 24 ans
  • Auteur de l'avatar (dis quel est l'artiste de ton avatar) : Avatar prédéfini !
  • Comment tu as découvert ce forum ? SeCrEt !
  • Et tu en penses quoi dis ? C’est… Violet !
  • Un commentaire ? Non, aucun pour le moment.
  • Code : [Validé par Meadow] I love you


Dernière édition par Melody Alanis le Lun 7 Mar - 13:21, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatarprofil +
MessageSujet: Re: Melody Alanis, la chanteuse aux paroles de sang... [Finie !] Dim 6 Mar - 19:09

Hello Melody \ô/
Déjà sache que Lucius m'a prévenu pour ton besoin de temps en plus. C'est noté ^^
Mais sache que si tu n'as vraiment pas le temps de venir, poste une absence ou envoie au staff un mp pour qu'on sache combien de temps tu pense avoir des difficultés pour venir et finir ta fiche /o/
Si tu as besoin de plus d'infos sur le PP's ou même pour n'importe quoi, n'hésite pas à contacter le staff ♥
Allez tu n'as plus que la psychologie et après un de nos admins chéris s'occupe de toi ♥
Bon courage pour la suite de ta fiche (et tes cours 8D)
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatarprofil +
MessageSujet: Re: Melody Alanis, la chanteuse aux paroles de sang... [Finie !] Dim 6 Mar - 22:03

Merci Alice, mais je ne voulais pas poster dans le topic absences alors que je n'étais pas encore validée...

Normalement cette semaine ça devrait être beaucoup plus simple pour moi de finir ma fiche (entre autre la psychologie et la suite et fin de l'histoire...)

Au passage je voulais remercier Lucius qui a été le seul de connecté à 3h du mat' quand je lui ai envoyé le MP... Comme j'avais vu que certains admin étaient absents eux aussi, je me suis tournée vers la seule personne présente à une heure pareille !

Donc merci encore à toute l'équipe vraiment sympa qu'il y a sur ce forum ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Meadow Warrenavatarprofil +
MessageSujet: Re: Melody Alanis, la chanteuse aux paroles de sang... [Finie !] Dim 6 Mar - 22:11

Pas de soucis Wink Prends le temps nécessaire pour finir et nous nous occuperons du reste Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvitéavatarprofil +
MessageSujet: Re: Melody Alanis, la chanteuse aux paroles de sang... [Finie !] Lun 7 Mar - 10:26

Voilà j'ai terminée ma fiche ! J'espère que tout collera bien avec le PP.
Revenir en haut Aller en bas
Ilana Coghanavatarprofil +
MessageSujet: Re: Melody Alanis, la chanteuse aux paroles de sang... [Finie !] Lun 7 Mar - 10:42

Petit message pour te dire que nous nous occupons très vite de ta fiche. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meadow Warrenavatarprofil +
MessageSujet: Re: Melody Alanis, la chanteuse aux paroles de sang... [Finie !] Lun 7 Mar - 12:05

Et c'est parti!


Et si cela ne dérange personne, je m'en chargerai.

A nouveau Bienvenue Melody.

Ta fiche est très bien écrite, fluide, avec de jolie phrases aussi mélodieuses que le chant de ta jolie sirène. Tu as bien saisi Melody et tu as su t'imprégner du personnage. Il y a cependant un petit soucis qui fait qu'en l'état, je ne peux encore valider cette fiche.

Atlantis a été engloutie par les eaux il y a de ça de nombreux siècles. La cité n'a émergé qu'il y a peu, quelques temps après la découverte d'Ambroise. Aentee, autre clef d'Atlantis, est arrivée à Ambroise à peu prés en même temps qu'Oedipe (soit environ 3 ans) et au moment où Cassius faisait sortir la cité des eaux. Dans tous les cas, Melody a vécu une grande partie de sa vie sous les eaux, et, dans le cas où elle arriverait à Ambroise avant Aentee, n'aurait d'ailleurs connu Atlantis que lorsqu'elle était émergée.
Le fait que l'âge de Melody ne soit pas précisé et qu'il n'y ai pas non plus de repère chronologique dans l'histoire fait que l'on ne sait pas si tu as pu prendre en compte tous ces éléments. Il serait bien que tu éclaircisse ce point.

Il y a également dans ta fiche quelques fautes d'inattention et de concordances de temps et c'est bien dommage. J'en ai relevé quelques unes mais il en reste encore vers la fin de ta fiche.

Citation :
Sa crinière rouge que comme les flammes d’un Boléro ensorcelant

Citation :
La vie de Melody est come une chanson de cold-wave

Citation :
Mais peut importe pour elle

Citation :
elle fini par être aidé par un homme si beau
Elle finit; fini étant le participe passé.

Citation :
Quel aurait été sa surprise si, à ce moment là, elle aurait su que cet homme
Citation :


les marchands appelant les passants en ventant les mérites de leurs produits

N'hésite pas à t'aider d'un correcteur orthographique tel que bonpatron. Corrige tout ça et je te validerai sans problèmes Wink. Si tu as besoin d'aide ou que tu as une question, n'hésite pas à contacter un membre du staff Wink


Dernière édition par Meadow Warren le Lun 7 Mar - 14:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvitéavatarprofil +
MessageSujet: Re: Melody Alanis, la chanteuse aux paroles de sang... [Finie !] Lun 7 Mar - 13:24

J'ai corrigé mes fautes et rajouté un âge, comme ça le repère chronologique est plus plausible ! Merci Meadow de m'avoir fait remarquer ça ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Meadow Warrenavatarprofil +
MessageSujet: Re: Melody Alanis, la chanteuse aux paroles de sang... [Finie !] Lun 7 Mar - 14:44

Avec plaisir Smile

Tout est en ordre, tu es validée! Tu peux à présent commencer l'aventure et accéder au QG des clefs! Pense à créer ta fiche de liens ainsi que le journal de ton personnage!

Bon jeu et que ton aventure commence Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsoriséprofil +
MessageSujet: Re: Melody Alanis, la chanteuse aux paroles de sang... [Finie !]

Revenir en haut Aller en bas

Melody Alanis, la chanteuse aux paroles de sang... [Finie !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

+
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les portes s'ouvrent :: Viens te présenter aux autres :: Fiches perdues dans le vent-
Sauter vers:
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com